fbpx
D A P A S S U R A N C E S
  • ⏲️ Du lundi au vendredi de 08h30 à 17h30
  • The only efficient social broker
voiture - entretien - confinement - assurances

Si vous faites partie du grand groupe de personnes qui travaillent désormais à domicile ou qui sont au chômage technique, votre voiture n’a sans doute presque pas, voire pas du tout servi ces temps-ci et manque d’entretien. Mais saviez-vous que celle-ci risque une panne, parfois grave, si elle reste à l’arrêt trop longtemps ?

Heureusement, il existe des petits gestes simples d’entretien à effectuer pour maintenir votre voiture dans un état optimal et prévenir de nombreux problèmes.

7 conseils d’entretien

  • Mettez votre voiture au garage
    Votre véhicule y sera à l’abri des intempéries, de la poussière, de la corrosion due à l’humidité et des dommages causés à la peinture par la sève des plantes ou les insectes. Si vous n’avez pas de garage, vous pouvez toujours recouvrir votre véhicule d’une housse de protection.
  • Desserrez votre frein à main
    Un frein à main serré sur une trop longue période entraine une usure des mâchoires de frein. Pour éviter que votre frein à main ne se bloque au moment où vous allez reprendre la route, je vous conseille donc de le desserrer pour un meilleur entretien..

    Si votre garage ou allée est pentue, utilisez dans ce cas des calles en bois pour bloquer vos roues.

  • Débranchez la batterie
    Même immobilisé, la batterie de votre véhicule est sollicitée par toutes sortes d’appareils (calculateurs, horloges, radios, etc.). C’est ce qu’on appelle des pertes de courant résiduels. Si votre véhicule reste immobilisé pendant 1 mois environ, je vous conseille de débrancher la batterie.

    Comment faire ? Il suffit de déconnecter le fil de la borne positive (+) en dévissant la cosse de votre batterie. Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour ce genre de manipulation, de nombreux tutoriels existent sur internet.

  • Vérifiez vos pneus 
    Même à l’arrêt, vos pneus peuvent s’abîmer par manque d’entretien. Ils doivent supporter le poids de la voiture et peuvent s’affaisser avec le temps si la pression n’est pas au bon niveau.

    Comment y remédier ? Gonflez simplement vos pneus un peu plus : ajoutez environ 25 % de pression à chaque pneu. Avant de reprendre le volant, n’oubliez pas de réajuster la pression.

  • Ajoutez de l’essence
    Si votre réservoir est presque vide, une couche de poussière, de dépôts et de particules peut se former après plusieurs jours d’inactivité. Au redémarrage, ces saletés risquent alors d’endommager votre moteur.

    Pour éviter ce problème, remplissez votre réservoir à moitié. Il n’est pas nécessaire de le remplir totalement car l’essence se détériore avec le temps.

  • Aérez votre véhicule
    Cela permet de faire circuler un nouvel air, d’éliminer les odeurs et d’empêcher l’humidité et les moisissures de s’installer.
  • Protégez vos essuie-glaces
    Après plusieurs semaines d’immobilisation, vous risquez de voir le caoutchouc de vos balais d’essuie-glace se coller au pare-brise. Pour ne pas qu’ils perdent de leur efficacité ou risquer de le déchirer en les actionnant, vous pouvez les protéger en les enveloppant dans un film plastique.

Vous avez une voiture électrique ? Pensez à votre batterie !

Si la batterie de votre véhicule électrique reste trop longtemps à un niveau de charge faible, cela peut endommager la batterie et affecter l’autonomie de votre véhicule. Nous vous conseillons donc de conserver un niveau de charge entre 50 et 75 %.
Ne laissez pas non plus votre véhicule branché en permanence, cela entraine un vieillissement prématuré de la batterie.

Si votre véhicule devait rester immobile plus d’un mois, envisagez de donner un peu d’activité à la batterie pour la décharger et la recharger tout en restant à un niveau de charge entre 50 et 75 %.

Et après le confinement ?

Une fois que les restrictions de circulation seront assouplies, et pour reprendre la route sereinement, n’oubliez pas de vérifier les éléments suivants :

  • La batterie est-elle rebranchée et chargée ?
  • Mes pneus sont-ils gonflés à la bonne pression ?
  • Est-ce que je ressens une résistance inhabituelle au niveau des pédales ?
  • Ai-je laissé tourner mon moteur au ralenti quelques minutes ?

En suivant ces quelques conseils, vous vous assurez de reprendre la route sans risque de panne, et avec un véhicule qui n’aura pas pris une ride !

Bonne route !

 

N’hésitez pas à contacter l’un de vos courtiers DAP pour plus d’informations.

Related Post

Leave a Comment

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons !

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons !