fbpx
D A P A S S U R A N C E S
  • ⏲️ Du lundi au vendredi de 08h30 à 17h30
  • The only efficient social broker
protection juridique avocat

Une protection juridique, pourquoi ? Une querelle de voisinage, un désaccord sur un héritage, une réservation de vacances qui, une fois sur place, ressemble plus à un chantier qu’à ce petit coin de paradis vanté par la publicité… Tôt ou tard, nous pouvons tous être pris dans un conflit. Savez-vous ce que vous devez faire dans ce cas ? Et qu’en est-il des coûts financiers quand la situation dégénère et aboutit à une procédure judiciaire ? 

Beaucoup de gens redoutent d’aller en justice. Une protection juridique vous protège en cas de conflit.

De plus, les procédures judiciaires sont souvent longues et compliquées, et les coûts peuvent être élevés alors que rien ne garantit une issue positive. En résumé, pas mal de gens se sentent déstabilisés, si bien qu’ils renoncent rapidement à leurs droits pour éviter d’autres tracas.

Toutefois, une bonne assurance protection juridique peut vous éviter de nombreux problèmes. En cas de conflit, cette assurance vous permet dans un premier temps d’obtenir des informations sur vos droits. Si nécessaire, elle vous aide également à les défendre. Peu importe que vous souhaitiez être indemnisé(e) ou que vous deviez faire face à une demande de dommages et intérêts.

Priorité au règlement à l’amiable

Si vous faites appel à votre assurance protection juridique pour résoudre un conflit, votre assureur cherchera toujours à obtenir un règlement à l’amiable dans un premier temps. Et dans la plupart des cas, il y parviendra. Les gestionnaires de votre dossier sont en effet spécialisés dans ce domaine et ont l’expérience nécessaire pour négocier un accord qui sert les intérêts de toutes les parties. Vous évitez ainsi les procédures judiciaires, administratives et autres.

Lorsqu’un règlement à l’amiable s’avère impossible, votre assureur évaluera si une procédure judiciaire peut apporter une solution. Si c’est le cas, il prendra également les mesures nécessaires pour engager cette procédure et défendre vos droits. Votre assurance couvrira alors les frais de procédure et les honoraires des avocats et des experts, dans les limites des plafonds fixés dans votre police.

Libre choix de l’avocat

Quelle que soit l’assurance protection juridique que vous souscrivez, vous êtes toujours libre de choisir qui défendra vos intérêts. Il peut s’agir d’un avocat ou de toute autre personne ayant les qualités requises pour le faire.

Quelle police souscrire ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous si vous souhaitez souscrire une assurance protection juridique.

La solution la moins chère consiste généralement à souscrire une police liée à une autre assurance. Vous pouvez par exemple ajouter une garantie protection juridique à votre assurance incendie, auto et/ou familiale. Toutefois, vous n’êtes dans ce cas couvert(e) que pour les problèmes qui relèvent de l’assurance à laquelle votre garantie protection juridique est associée.

Vous pouvez également souscrire une assurance protection juridique séparée, qui n’a aucun lien avec un autre contrat mais qui porte sur un domaine spécifique. Certains assureurs proposent notamment une police distincte Protection juridique Auto, Incendie, Familiale…

La couverture la plus large est fournie par une assurance protection juridique globale – qui est également une police autonome. Elle vous protège, vous et tous les membres de votre famille (qui vivent sous le même toit), dans presque tous les domaines juridiques, également en cas de problèmes non couverts par d’autres assurances. Songez par exemple à un litige avec votre employeur concernant l’indemnité versée après un licenciement.

Vous pouvez également compter sur votre assurance protection juridique globale en cas de conflits concernant des biens de consommation. Elle peut notamment tomber à point nommé si vous avez un problème de garantie pour un appareil électrique.

La prime d’une assurance globale peut être plus élevée que celle d’une garantie intégrée dans une autre police, mais dans bien des cas, vous pouvez récupérer une partie de votre prime annuelle via la déclaration d’impôts. En finale, le surcoût par rapport à deux garanties de vos autres assurances est relativement faible au vu de la couverture plus large dont vous bénéficiez en échange.

Déduction fiscale

Afin de rendre l’assurance protection juridique globale plus accessible à tous, le législateur a décidé d’y associer un avantage fiscal. Pour en bénéficier, votre police doit remplir un certain nombre de conditions légales.

De nombreux assureurs proposent une assurance protection juridique globale qui répond à ces conditions. Si vous souscrivez une telle police, vous pouvez déduire chaque année 40% de votre prime (avec un maximum de 124 euros) de votre déclaration d’impôts.

Si vous avez des questions sur vos assurances, n’hésitez pas à contacter l’un de vos courtiers DAP.

Source : www.wikifin.be

Related Post

Leave a Comment

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons !

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons !