skip to Main Content

En décembre, votre courtier saisit les opportunités de placement

Vous êtes également à la recherche de nouvelles opportunités pour votre épargne ? Alors vous êtes au bon endroit chez votre courtier en assurances.
Pourquoi ? Il est indépendant. En d’autres termes, il propose plusieurs solutions de différentes marques, il ne se limite pas à une seule compagnie d’assurance ou un produit du mois. Après avoir défini  ensemble un profil d’investisseur, il sélectionne les placements appropriés, avec ou sans risque, dans un éventail de différents fonds.

Il garde un contact personnel avec ses clients, même s’ il a recours à des outils digitaux pour suivre les différents investissements au quotidien. Une étude a démontré que 6 Belges sur 10 souhaitent un  conseil personnel avant d’investir.

De plus, il assure un suivi continu de votre situation personnelle ou familiale en organisant des entretiens réguliers. Ces contacts réguliers sont essentiels. De fait, des événements tels que l’achat d’une habitation, un licenciement, un départ à la retraite ou un décès peuvent sérieusement changer votre situation financière, et donc votre profil d’investisseur. Enfin et surtout, votre personne de contact ne change pas constamment en raison d’une restructuration de service ou d’agence. Vous pouvez ainsi « mettre un visage » sur la personne qui gère vos investissements et discuter avec elle en toute confiance

Quelles opportunités ?

Nous vous présentons 6 opportunités pour votre patrimoine :

Vous pouvez épargner grâce à l’ assurance épargne-pension : jusqu'à 1 270 euros par an avec un avantage fiscal de 25 % ou 30 % selon le montant du versement.

  • Une autre possibilité consiste à épargner via l’ assurance épargne à long terme. En fonction de vos revenus, vous pouvez épargner jusqu'à 2 350 euros par an et bénéficier d'un avantage fiscal de 30 %.

Si vous n'avez qu'une petite assurance groupe via votre employeur ou si vous n’en avez pas du tout, vous pouvez également épargner via la pension complémentaire pour salariés, jusqu'à 3% de votre salaire, et profiter d'un avantage fiscal de 30%.

Une autre formule d'assurance est l'assurance placement. Vous avez le choix entre une assurance sans risque avec capital garanti (branche 21), une assurance avec risque (branche 23) ou une combinaison des deux (branche 44). Il s'agit de placements à long terme, et, pour les assurances de la branche 21, il y a exemption du précompte mobilier après 8 ans et un jour.

Les parents et grands-parents épargnent souvent pour leurs enfants ou petits-enfants. Ils déposent un montant chaque mois ou chaque année dans le cadre d'une assurance-vie.  Par exemple, à sa majorité, le bénéficiaire  reçoit un capital en guise de coup de pouce financier.

  • À partir d'un certain niveau de patrimoine, on peut aussi faire appel à un service de « gestion discrétionnaire ». C'est très intéressant pour les investisseurs qui ne suivent pas de près l'évolution de la Bourse, en particulier en période de volatilité. Dans ce cas, vous confiez vos actifs à une institution financière qui travaille avec des gestionnaires de fonds spécialisés dans différents secteurs, répartis dans le monde entier. Le type de placement est déterminé en fonction du profil de risque. Une personne au profil « conservateur » détiendra plus d’obligations que d’actions dans son portefeuille mais cela peut changer selon l’évolution des marchés financiers. Bien entendu, ces aspects font l'objet d'un échange préalable, et d’une communication régulière entre l'investisseur et l’institution financière.

Nous sommes à vos côtés pour vous accompagner. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations

Back To Top